This website uses cookies to improve your user experience.

Click "I agree" or any link to accept these cookies. To learn more about how we use cookies, you can read about them here.

menu
FR
Back to menu

Choose your language

Blogs

On brise les mythes du vélo électrique ! Animation

Le vélo électrique a révolutionné le cyclisme et chaque année, ce sont des millions de personnes qui découvrent les bienfaits de ce type de vélo. Cela étant, une partie du public a toujours des doutes. Nous allons briser quelques mythes du vélo électrique et vous expliquer pourquoi nous pensons que non seulement le vélo électrique ne va pas disparaître, mais aussi pourquoi il va révolutionner le cyclisme.

Unfortunately we cannot provide you this service with your current cookie preferences. If you would like to change your cookies preferences, please click “Privacy Policy and Cookies” in the footer.

L'entretien d'un vélo électrique est compliqué

La nature du vélo n'a pas changé en un siècle. Il y a bien sûr eu quelques améliorations, mais dans l'ensemble un vélo est toujours une machine composée de deux roues, de manivelles, de pédales et d'une transmission. Même après l'ajout d'un moteur, le vélo conserve une simplicité remarquable et mis à part la batterie et le moteur, les composants d'un vélo électrique ne se distinguent pas de ceux d'un vélo traditionnel et ils requièrent le même entretien. Un vélo qui est bien entretenu développe rarement des problèmes et le désagrément mécanique le plus fréquent qui peut se produire, c'est la crevaison que vous pouvez apprendre à réparer vous-même en quelques minutes. La batterie n'a rien de compliqué. La charge est une opération aisée et l'app E-TUBE permet de configurer les paramètres de la batterie depuis le téléphone ou un ordinateur.

Quand une batterie est déchargée, le vélo n'avance plus

Un vélo électrique avance toujours. Même si vous déchargiez complètement la batterie, vous pourriez toujours pédaler comme sur un vélo traditionnel. La probabilité d'une batterie déchargée au beau milieu d'une sortie est toutefois très faible. Grâce à l'autonomie comprise entre 100 et 150 km par charge, vous disposez de l'alimentation nécessaire pour réaliser les sorties les plus longues. Qui plus est, la batterie ne se décharge pas sans prévenir. Les témoins de niveau de charge et l'écran au guidon vous indiquent l'autonomie restante de la batterie. 

Le mode d'assistance sélectionné est un des nombreux facteurs déterminent l'autonomie. Plus vous contribuez vous-même à l'effort de pédalage, plus vous augmentez l'autonomie de la batterie sur une charge. Si vous sollicitez davantage l'assistance du vélo électrique en mode Boost, l'autonomie sera réduite. Si vous privilégiez le mode Eco pour la majorité de vos sorties, vous pourrez rouler sur de plus longues distances.  Il est probable que la durée de vie de la batterie soit égale à celle de votre vélo. Shimano garantit une capacité de charge restante de 60 %, même après 1 000 cycles de charge.

Le vélo électrique ne permet pas de retrouver la forme

Voici peut-être la plus grande idée reçue des détracteurs du vélo électrique : utiliser l'assistance revient à tricher. C'est aussi le mythe qui peut être le plus vite brisé. D'après le professeur Chris Oliver, spécialiste en activité physique et cyclisme, « le vélo électrique a un rôle à jouer dans l'amélioration de la condition physique et de la santé mentale. Certains considèrent que rouler avec un vélo électrique, c'est tricher. Pourtant, il a été démontré que l'exercice réalisé sur un vélo électrique est comparable à celui réalisé sur un vélo traditionnel. » Les adeptes du vélo électrique roulent plus souvent et sur de plus longues distances que les adeptes du vélo conventionnel. Un vélo électrique rend les longues sorties plus accessibles et comme il entraîne moins de fatigue, ses adeptes n'hésitent pas à rouler chaque jour. Le professeur Oliver ajoute : « De manière significative, le vélo électrique réduit les facteurs de risque d'un certain nombre de maladies, notamment les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, certains cancers et le diabète de type II. Je pense que le public à travers l'Europe commence maintenant à vraiment apprécier les effets positifs du vélo électrique sur la santé mentale et le bien-être général. »

Les vélos électriques sont destinés aux personnes qui ne savent pas rouler avec un vélo conventionnel

Non ! Le vélo électrique est fait pour tout le monde. Le vélo électrique et son assistance au pédalage simplifient la pratique du cyclisme et permettent, à effort égal, de franchir de plus longues distances ou de rouler plus vite. Qui refuserait de tels avantages ? Qui a dit qu'il fallait choisir entre les deux types de vélo ? En ajoutant un vélo électrique à votre collection de vélos, vous ajoutez simplement une corde a votre arc. En effet, vous pouvez très bien rouler le week-end avec votre vélo de route et la semaine, rouler avec un vélo électrique qui vous permet d'arriver au travail sans transpirer ou un vélo cargo électrique pour pouvoir aller faire les courses sans la voiture. 

Les vélos électriques nuisent à l'environnement

Certaines personnes affirment que le vélo électrique n'offre aucun avantage pour l'environnement. Leur raisonnement repose sur les batteries qui requièrent des métaux lourds, les processus de production et le besoin de charge constant. Il faut toutefois regarder l'autre face de la médaille. Il a été prouvé que les adeptes du vélo électrique franchissent de plus longues distances et roulent plus souvent que les adeptes du vélo conventionnel. Le vélo électrique est également une alternative viable à la voiture ou aux transports en commun motorisés pour un plus grand nombre de personnes dans davantage de situations. 

Ainsi, les déplacements en voiture pour se rendre au travail représentent 65 % des déplacements et près de 25 % des personnes qui se déplacent pour se rendre au travail vivent à moins de 8 km de leur lieu de travail. Une telle distance ne représente rien pour un vélo électrique et dans la mesure où les vélos électriques sont considérés comme des véhicules zéro émission, ils contribuent à la réduction de la pollution dans nos zones urbaines. Ils permettent également de réduire la congestion du trafic. 

Il n'est pas possible d'utiliser un vélo électrique quand il pleut

Cette réflexion de certaines personnes est compréhensible, mais elle est absolument fausse. Les vélos électriques sont conçus pour rouler par tous les temps. Ils peuvent même franchir des flaques d'eau. Ils ne sont pas destinés uniquement aux cyclistes qui roulent exclusivement par beau temps. Vous pouvez laver votre vélo électrique à l'eau. Il est toutefois déconseillé d'utiliser une lance haute-pression à proximité de la batterie et des connexions.