This website uses cookies to improve your user experience.

Click "I agree" or any link to accept these cookies. To learn more about how we use cookies, you can read about them here.

menu
FR
Back to menu

Choose your language

Blogs

Shimano STEPS – Portrait d’un vendeur de vélo

Bien souvent, le client ignore tout du produit avec lequel il va repartir. “Le rôle du détaillant prend alors tout son sens : il va l’interroger sur le type de chemin fréquenté, le nombre de kilomètres à effectuer, la récurrence de sa pratique,... Pour l’amener à faire un choix éclairé”

Nolwenn Bezier, vendeur de vélo

VTT, VTC, vélo de ville,... Il existe presque autant de vélos que de besoins, surtout lorsqu’on zoome ensuite sur les différentes gammes. “Prenons l’exemple du vélo à assistance électrique (VAE) : une fois le modèle choisi, il faut arbitrer entre les marques, l’autonomie de la batterie, le type et l’emplacement du moteur,...” introduit Nolwenn Bezier, chargée de clientèle chez Véloland à Chambray-les-Tours (37) avant de préciser que, bien souvent, le client ignore tout du produit avec lequel il va repartir. “Le rôle du détaillant prend alors tout son sens : il va l’interroger sur le type de chemin fréquenté, le nombre de kilomètres à effectuer, la récurrence de sa pratique,... Pour l’amener à faire un choix éclairé”, poursuit cette spécialiste le conseil joue un rôle central qui permet au détaillant de se démarquer des sites Internet de vente de cycles, sa plus-value se mesure aussi à son offre de réparation. 

Les clients sont rassurés quand le détaillant dispose d’un atelier car ils savent où aller faire réparer leur vélo au moindre problème. Pour eux, ça fait vraiment la différence avec le Web”, complète Nolwenn Bezier.  Même s’ils l’ignorent, les interactions entre vendeurs et réparateurs constituent en outre un gage de sécurité pour les consommateurs. “Les vélos exposés dans la boutique sont montés et préparés par les collègues de l’atelier. Aucun vélo ne sort sans repasser entre leurs mains pour une ultime vérification”, précise notre chargée de clientèle. Sur les modèles de base, les réparateurs procèdent à des réglages ordinaires (taille de la selle par exemple) mais sur certains VAE, ils effectuent en plus des études posturales statiques pour offrir à l’heureux propriétaire la meilleure position assise. Il n’est pas rare que le détaillant complète son activité par de la location de cycles. Le travail se limite cependant souvent à des conseils morphologiques (quel vélo pour quelle stature) ; si le client opte pour un VAE, le loueur complétera avec des informations sur le moteur et la capacité d’autonomie. En revanche, les règles de sécurité sont identiques : chaque engin est vérifié avant de quitter le magasin pour éviter tout risque de problème une fois sur la route.