This website uses cookies to improve your user experience.

Click "I agree" or any link to accept these cookies. To learn more about how we use cookies, you can read about them here.

menu
FR
Back to menu

Choose your language

Infos
18 février 2021

Un rider incroyable, deux vélos différents et beaucoup de tours

Sam Reynolds teste notre moteur EP8 dans une comparaison avec son vélo standard pour voir lequel le divertit et le fatigue le plus

Au nom de la recherche scientifique la plus pure et dans le but de faire taire quelques réfractaires au VTT électrique, nous avons demandé à Sam de rouler une heure avec son vélo standard, puis une heure sur notre VTT électrique avec moteur EP8. Les instructions se limitaient à rouler à allure normale et d'une manière naturelle. Nous lui avons même demandé d'emporter ses affaires de rechange, mais il a eu droit à un déjeuner entre les deux sorties. Lors de chacune des deux sorties, nous avons enregistré la fréquence cardiaque, la puissance et d'autres données de télémétrie. 

La question que tout le monde se pose est la suivante : suis-je un tricheur si je roule avec un VTT électrique ? La réponse ? Absolument pas.

Unfortunately we cannot provide you this service with your current cookie preferences. If you would like to change your cookies preferences, please click “Privacy Policy and Cookies” in the footer.

Comme vous le voyez, la sortie de Sam sur le VTT électrique lui a procuré à la fois du plaisir et des efforts. Mais nous voulions en savoir un peu plus. Nous lui avons donc demandé directement d'évoquer, en toute sincérité, ce qu'il attendait de cette confrontation entre les deux vélos.

« Je savais que le VTT électrique serait patique dans les montées, mais je ne m'attendais pas à m'amuser autant dans les descentes. Je me doutais que ce ne serait pas de la triche comme certains ont tendance à croire. »

 

Sans aucun doute, Sam sait de quoi il parle quand il s'agit de lancer un vélo dans une descente en y ajoutant une bonne dose de style. Le talent du pilote ne suffit pas pour avoir un vélo ludique en descente. Le comportement de ce dernier doit être naturel, il doit être agile et son poids ne doit pas affecter sa maniabilité. Un VTT électrique ne remplit pas ces conditions, n'est-ce pas ? Faux !

« L'agilité et les sensations du vélo m'ont vraiment surpris. Je savais que l'empattement et la taille des roues étaient supérieurs à mon vélo standard. Je m'attendais donc à ce qu'il soit moins agile, mais en réalité je n'ai eu aucune difficulté à le manier comme je le voulais. Bizarrement, j'ai apprécié devoir gérer le poids supplémentaire du VTT électrique. Le vélo semblait plus stable et je pouvais vraiment concentrer tous mes efforts sur le pilotage. Je crois que la répartition du poids du moteur et de la batterie sur le bas du cadre contribue vraiment à la stabilité. Et l'adhérence était vraiment phénoménale. Au début, le supplément de poids était un peu surprenant, mais au fil des tours, je m'y suis habitué et je crois qu'au bout d'une heure, je pouvais réaliser un run chronométré dans le même temps à peu près, voire un peu plus vite, que sur mon vélo standard. C'était du plaisir à l'état pur ! »

 

Les 26 tours de Sam, son maillot trempé de sueur et son grand sourire parlent d'eux-mêmes quand vient le moment de juger de sa découverte du e-bike. Toutefois, nous étions curieux de savoir si la fatigue venait simplement de l'accumulation de tours (des montées plus rapides signifient plus de descentes) ou du sentiment de puissance fourni par le moteur EP8 qui l'encourageait à continuer.

« Je pense que l'enthousiasme produit par le VTT électrique m'a certainement poussé à en donner davantage et à vouloir rouler plus longtemps, d'autant plus que l'expérience était toute nouvelle. Le poids supplémentaire m'a donné l'impression que tout mon corps a été sollicité et pas seulement les jambes. Ce n'est pas vraiment un problème. Je ne pense pas qu'il soit juste de dire que le VTT électrique est fait pour les paresseux. L'effort peut être tout à fait comparable à celui d'un vélo standard, voire supérieur. »

Sur une échelle scientifique allant de 0 à fun, quel est la probabilité de voir à nouveau Sam sur un VTT électrique ? Le VTT électrique serait-il un bon outil d'entraînement ?

« Outil d'entraînement ??? C'est mon nouveau vélo préféré ! »